Les postures de Yoga
de Planète Pilates Albi


BADDHA KONASANA ou le papillon

Du Sanskrit : Baddha – lié, Kona – Angle, Asana – Posture

Cette posture de Yoga est communément appelée celle du papillon à cause du possible mouvement des cuisses qui fait penser aux mouvements des ailes du papillon. Elle est également appelée le Cordonnier par référence à la position assise traditionnelle des cordonniers indiens quand ils réparent des sandales, en s’aidant de leurs orteils pour tenir les fils, cordes ou semelles.

C’est l’une des postures les plus recommandées pour les femmes. Elle bénéficie aux femmes enceintes et après la naissance, aux menstruations irrégulières et à la ménopause, en ouvrant et en étirant les muscles du bassin, et en offrant une meilleure circulation de la zone pelvienne.

Bienfaits :

  • Stimule les abdominaux, les organes comme les ovaires, la prostate, la vessie et les reins
  • Stimule le cœur en améliorant la circulation sanguine
  • Étire les cuisses, assouplit les hanches, les genoux, les chevilles et les pieds
  • Aide à soulager l’anxiété, la fatigue et la dépression légère
  • Apaise les douleurs menstruelles et soulage la sciatique
  • Aide à soulager les symptômes de la ménopause
  • Ouvre la région pelvienne

MATSYASANA ou la posture du poisson

Du Sanskrit : Matsya – Poisson, Asana – Posture

Dans la mythologie hindoue, Matsya était une incarnation de Vishnou, le dieu préservateur de l’Univers. La terre était devenue corrompue et une inondation allait la laver. Vishnu revêtit l’avatar d’un poisson, appelé Matsya, pour transporter tous les sages à un endroit en sécurité, assurant que leur sagesse soit préservée.

Cette asana vise à améliorer la concentration et la résistance, lorsque vous vous sentez confus ou agité. Le Poisson, Matsya, peut recréer cet équilibre entre terre et mer. Posture de yoga restorative dans laquelle on peut rester de longues minutes, vous vous sentirez plein d’énergie et de vie !

Bienfaits :

  • Dynamise l’absorption des nutriments
  • Étire les zones de la poitrine, de l’abdomen et du cou
  • Libère les tensions des épaules
  • Soulage les problèmes respiratoires et approfondit la respiration
  • Tonifie l’hypophyse, la parathyroïde et les glandes pinéale
  • Étire, tonifie et soulage le dos
  • Renforce les muscles du haut du dos et à l’arrière du cou
  • Étire les fléchisseurs des hanches et les muscles intercostaux un bon étirement
  • Masse la gorge et les organes digestifs
  • Soulage la constipation, les douleurs menstruelles, la fatigue et l’anxiété

PASCHIMOTTANASANA ou la pince

Du Sanskrit : Paschima, Ouest – Angle, Uttana – Étirement intense, Asana – Posture

Cette posture signifie littéralement l’étirement de l’ouest. L’ouest symbolise la partie arrière du corps dans la philosophie yogique. Excellente posture qui devrait être faite au quotidien et qui vous soulagera si vous vous sentez fatigué ou malade.

Paschimottanasana est l’une des plus anciennes postures décrites dans les textes de yoga. En français elle est aussi connue sous le nom de pince ou de flexion en avant.

Bienfaits :

  • Étire tous les muscles de l’arrière du corps, surtout le dos, la colonne vertébrale et les ischio-jambiers
  • Soulage la fatigue
  • Apporte détente et relâchement du mental
  • Travaille l’abandon, l’acceptation et le lâcher prise
  • Stimule la circulation sanguine dans le muscle et favorise sa vitalité
  • Revitalise les muscles et les nerfs de la colonne vertébrale
  • Assouplit et de décontracte le grand fascia postérieur, point d’attache de plusieurs muscles dorsaux
  • Soulage les tensions dans le bassin en antéversion
  • Assouplit les hanches

Améliore la digestion en massant les organes internes au rythme de la respiration en stimulant foie, reins, glandes surrénales et intestins

VIRABHADRASANA II ou le guerrier 2

Du Sanskrit : Vira – Héros, Bhadra – Vertueux, Asana – Posture

Cette posture vous apprend à rester centré en vous-même et à ne pas vous projeter dans toutes les directions et vous éparpiller dans de multiples pensées.  Virabhadra est le nom de l’un des fils de Shiva, le dieu hindou du Yoga. En tranchant la tête de l’ego, Virabhadra vous rappelle à votre humilité. En pratiquant Virabhadrâsana, vous cultivez l’esprit du Guerrier qui doit entrer dans l’action, détaché des fruits de ses actes. L’énergie se libère et coule dans tout votre corps.

Bienfaits :

  • Étire les lombaires
  • Assouplit et fortifie les épaules, bras, cou
  • Ouvre la poitrine, le cou, les épaules
  • Développe et renforce les muscles abdominaux et des cuisses
  • Accroit l’endurance et la santé cardiaque par la stimulation du système cardio-vasculaire
  • Aide à l’équilibre
  • Développe la volonté et la concentration

PADMASANA ou le lotus

Du Sanskrit : Padma – Lotus, Asana – Posture

Cette posture est celle de référence employée pour la méditation depuis l’Inde ancienne et dans le Zazen des Bouddhistes, ainsi que pour les Pranayama, exercices de respiration. Elle a le pouvoir de calmer vos nerfs, de réveiller votre énergie et de calmer votre esprit. Le Lotus est une posture extrêmement puissante qui relie le corps et l’esprit, l’un des buts ultimes du yoga.

Considéré par beaucoup comme un archétype de la posture de yoga. La disposition des mains et des pieds lors de cette asana rappelle les pétales d’une fleur de lotus, fleur qui pousse hors de sa base boueuse pour s’élever, immaculée, au-dessus de l’eau et s’ouvrir au soleil. L’image est une métaphore du processus de développement du Yoga. Au fur et à mesure de la progression du pratiquant, il s’élève du monde matériel pour s’ouvrir spirituellement.

Bienfaits :

  • Ouvre les hanches
  • Étire les chevilles et les genoux
  • Calme le mental
  • Augmente sensibilité et attention
  • Renforce la colonne vertébrale
  • Aide à développer une bonne posture
  • Facilite l’inconfort menstruel et la sciatique
  • Assouplit les articulations et les ligaments
  • Stimule la colonne vertébrale, le bassin, l’abdomen et la vessie
  • Restaure les niveaux d’énergie
  • Stimule la fonction digestive

ARDHA MATSYENDRASANA ou la demi-torsion du roi des poissons

Du Sanskrit : Ardha – Demi, Matsya – Poisson, Indra – Commandant, Asana – Posture

La légende raconte que Shiva enseignait le yoga à Parvati, sur une île déserte lorsqu’un poisson s’intéressa à leur dialogue. Ayant ainsi accès à la connaissance et par la grâce de Shiva il sortit de l’eau et se transforma en sage. Ce poisson, Matsyendra, est vénéré dans le yoga comme un sage accompli, un siddha (être parfait). Son histoire met en lumière les vertus de la concentration et du calme. Le symbole du poisson est celui d’un être qui donne l’impression de ne pas respirer d’air. La pratique de Matsyendrasana amène ainsi au non-souffle, la rétention, qui est un des buts recherché dans cette posture.

Bienfaits :

  • Stimule le foie et les reins et permet de réguler leur fonctionnement
  • Stimule les organes du système digestif
  • Stimule et renforce toute l’épine dorsale, en augmentant la rotation vertébrale
  • Bénéfique en cas de sciatique
  • Étire les épaules, les hanches et le cou
  • Stimule la circulation sanguine vers les disques
  • Construit la force et la flexibilité dans les muscles spinaux, qui soutiennent la colonne vertébrale.

BAKASANA ou le corbeau

Du Sanskrit : Baka – Grue, Asana – Posture

La posture du corbeau en yoga, parfois appelée la grue est une posture en équilibre sur les bras qui demande un dosage subtile entre force musculaire et légèreté. Elle vous procurera énergie et vitalité.

Bienfait :

  • Renforce les bras et les poignets
  • Améliore l’équilibre
  • Étire le haut du dos
  • Renforce et tonifie la sangle abdominale
  • Ouvre les aines

VRIKSHASANA ou l’arbre

Du Sanskrit : Vriksha – Arbre, Asana – Posture

Cette posture a le pouvoir de révéler notre état intérieur : Suis-je confus, angoissé, préoccupé ? L’arbre vacillera. Suis-je serein et centré ? L’arbre tiendra avec aisance. Dans cette posture d’équilibre, il faut relâcher le pied en appui et en même temps s’ancrer fermement au sol, se redresser et mettre le coeur en avant. À l’image de l’arbre qui tend ses branches vers le ciel, le pratiquant devra se concentrer sur le haut du crâne au niveau du chakra couronne et percevoir l’énergie qui tend vers le haut. Le secret de cette posture est donc autant son ancrage dans la terre que son élan vers le soleil.

Bienfaits :

  • Renforce les jambes
  • Assouplit les épaules, les hanches, les genoux et les chevilles
  • Développe l’équilibre, la concentration, la lucidité et la stabilité mentale
  • Ouvre le thorax par l’ascension verticale des bras et favorise la purification du cœur
  • Augmente le pouvoir de concentration et calme l’esprit
  • Stimule les organes digestifs
  • Fortifie la musculature des pieds

ARDHA CHANDRASANA ou la demi-lune

Du Sanskrit : Chandra – la lune, Asana – Posture

Dans la mythologie du yoga, la lune est un symbole de brillance et de lumière.

La posture évoque le côté plat d’une demi-lune. Les bras tendus représentent les rayons brillants qui se détachent de la lune. C’est une très bonne position pour travailler équilibre et conscience de soi. Cette position peut aussi aider à soulager des problèmes aux lombaires, sciatiques, ostéoporose et douleurs du bas du dos. Cette position soulage également le stress et améliore la digestion.

Bienfaits :

  • Aide à brûler les graisses de l’abdomen, des hanches, des fessiers et de la taille.
  • Améliore la digestion, réduit les problèmes intestinaux et la constipation.
  • Étire les articulations des épaules, les ischio-jambiers, les mollets, la poitrine, la colonne vertébrale, l’aine.
  • Réduit le stress, physique et psychologique.
  • Améliore coordination et équilibre.
  • Soulage les douleurs menstruelles et régule les cycles.

UTTHITA TRIKONASANA ou le triangle

Du Sanskrit : Utthita – Étiré, Tri – Trois, Kona – Angle, Asana – Posture

Une posture fondamentale du groupe des postures debout qui se retrouve dans presque tous les cours de yoga. Le corps dessine plusieurs triangles : les jambes avec le sol, avec le buste et les bras avec les jambes. Le terme sanskrit « Kona », à l’origine du mot « coin », signifie angle mais aussi points cardinaux ou directions. La posture nous invite à explorer trois différentes directions ou points de vue.

Le chiffre trois est essentiel dans la mythologie indienne. À l’origine était la Trimurthi : Brahma, le dieu créateur, Viṣhṇou, le dieu qui préserve et protège, Shiva, le dieu qui détruit et amène le nouveau. Ils représentent les trois facettes d’une réalité unique. En Ayurvéda, médecine traditionnelle indienne, il est aussi questions des trois différents types de tempéraments : Kapha, Pita, Vata. Et des trois qualités : Tamas, inerte – Rajas, actif – Sattva, pur. Enfin le son originel, Om̐, est la combinaison de trois sons : A – U – M, qui représente chacun des trois dieux de la Trimurthi.

Bienfaits :

  • Renforce les cuisses, les genoux, les chevilles et les pieds
  • Étire les aines, les ischio-jambiers, les mollets
  • Ouvre la poitrine et les épaules
  • Facilite la digestion
  • Étire le buste et stimule l’estomac, les reins, le foie, les poumons
  • Crée de l’espace entre les vertèbres et assouplit la colonne
  • Soulage les tensions du dos (du sacrum aux trapèzes) et des fessiers
  • Renforce la stabilité
  • Assouplit les cervicales
  • Favorise le calme mental et réduit le stress

Contactez-nous,

N’hésitez pas à nous poser vos questions 🙂

Sécurité anti-spam, entrez le chiffre manquant : 23 + = 29